Les Réunions de printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale

PARTICIPATION PAR THOMASLLOYD AU PRINTEMPS FMI 2017

ThomasLloyd est le premier gestionnaire d'actifs européens à participer aux Réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale.

Avril 2017, Washington D.C.
Des représentants de ThomasLloyd ont participé aux Réunions de printemps, mondialement reconnues, du Fond monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale à Washington D.C. Dans le cadre du programme les projets d'infrastructures de ThomasLloyd ont été présentés par la succursale de la Banque mondiale, l’International Finance Corporation (IFC), comme modèle de financement de l’IFC.

« Nous sommes heureux d’avoir pu, aujourd’hui, présenter ici nos projets en détail et partager nos expériences en collaboration avec l’IFC. Par ailleurs, nous sommes honorés de voir que dans ce forum, nos projets ont été présentés par l’IFC comme modèle de financement. L'invitation de l’IFC pour participer aux Réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale met en exergue une fois encore la grande importance que revêtent les projets infrastructurels de ThomasLloyd, fondés sur des placements durables. »

Tony Coveney, Managing Director et Head of Project Finance and CEO Americas du ThomasLloyd Group

Impressionen

Réunions de printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

Les Réunions de printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale se sont tenues du 21 au 23 avril 2017 à Washington D.C. Ces Réunions comptent parmi les conférences les plus importantes au monde et réunissent chaque année tous les ministres des finances et du développement du G20, les gouverneurs des banques centrales, provenant de 188 États membres, ainsi que le Comité monétaire et financier international (CMFI), regroupant des personnalités de haut rang issues du secteur financier et de la sphère politique, telles que Christine Lagarde, directrice du FMI, Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et le ministre français des Finances, Michel Sapin, qui ont pu échanger lors de ces réunions sur les questions actuelles relatives à l’économie mondiale. Les perspectives économiques mondiales, les développements de marché et de région, le bilan de la lutte contre la pauvreté et l’efficacité de l’aide au développement ont été au cœur des discussions de ces réunions.

 

ThomasLloyd, intervenant du Development Partner Forum de l’International Finance Corporation (IFC).

ThomasLloyd est également intervenu dans le programme « Solutions de financement structurées en matière de changement climatique » (« Blended Finance in Climate Change »). L’événement exclusif de l’IFC pour laquelle ThomasLloyd a été sollicité comme seul partenaire de développement de projet de l’IFC pour l’Asie, est une rencontre qui a lieu chaque année et qui accueille des partenaires de développement, des clients sélectionnés par l’IFC, la direction de l’IFC ainsi que des représentants de gouvernement de haut rang, issus des pays participant au programme de l’IFC, dans le but de promouvoir le financement de projets en matière d’énergie propre par le secteur privé. Étaient notamment présents à cette manifestation : Philippe Le Houerou, CEO de l’IFC, Nena Stoijkovic, vice-présidente de l’IFC et la représentante du gouvernement du Canada, Sarah Fountain Smith.

Dans ce cadre, les projets de ThomasLloyd ont également été présentés explicitement par l’IFC comme modèle de financement. Explication : ThomasLloyd et l’IFC ont signé, en août 2016, avec le soutien du Gouvernement canadien, du fonds pour une technologie propre (Clean Technology Fund, CTF) et des sociétés Bronzeoak Philippines Inc et WBE (Hong Kong) International Green Energy Limited, des contrats d'investissement d'un montant de 161 millions d'US-dollars, en vue du financement des centrales de biomasse 70 MV, sur l’île de Negros, aux Philippines.

Dans ce contexte, Tony Coveney a fait part des expériences portant sur la collaboration avec l’IFC et des résultats susceptibles d’être atteints par la mise à disposition de fonds pour le développement de projets et, en conséquence, pour la population locale de la région. En effet, l'investissement de l'IFC apporte, d'un point de vue économique, pour le portefeuille actuel de la biomasse, lequel comprend trois projets, une contribution essentielle à l'accélération du cycle d'investissement, de l'expansion de la diversification, de la minimisation des risques et à un renforcement durable de la rentabilité des portefeuilles d'infrastructure de ThomasLloyd.

Le site web utilise des « cookies ». En continuant à utiliser ce site web sans désactiver les cookies, vous consentez à l'utilisation des cookies. Weitere Informationen

Die Cookie-Einstellungen auf dieser Website sind auf "Cookies zulassen" eingestellt, um das beste Surferlebnis zu ermöglichen. Wenn du diese Website ohne Änderung der Cookie-Einstellungen verwendest oder auf "Akzeptieren" klickst, erklärst du sich damit einverstanden.

Schließen