ThomasLloyd, ses sociétés affiliées, ses filiales et ses sociétés bénéficiaires d’investissements (« ThomasLloyd ») est un gestionnaire d’actifs indépendant de premier plan et un investisseur à impact dans des sociétés et des projets d’infrastructure sur les marchés émergents.

L’investissement dans les infrastructures est vital pour le progrès économique et social ; il aide à construire des communautés résilientes et soutient des activités utiles. La stratégie d’investissement de ThomasLloyd consiste à prendre des participations majoritaires et minoritaires significatives directement dans des entreprises et des projets, et à maintenir une position de participation active tout au long de notre période d’investissement.

Nous sommes fiers d’être un investisseur à impact et nous cherchons délibérément et intentionnellement à générer un impact social et environnemental positif et mesurable, accompagné par un rendement financier axé sur le marché. Nous pensons qu’il n’y a pas besoin d’avoir de compromis entre la performance financière et l’impact positif, car l’accent mis sur la gouvernance et la conformité réglementaire dans les domaines social et environnemental, ainsi que l’obligation de prouver l’impact d’un investissement, sont des outils puissants pour aligner les intérêts de toutes les parties prenantes.

ThomasLloyd adhère aux valeurs fondamentales suivantes, qui sont respectées dans son approche de l’investissement.

  • Nous sommes engagés dans l’investissement responsable. L’objectif premier de nos investissements dans les infrastructures est de créer une valeur durable, tant pour les investisseurs que pour les personnes et les communautés dans lesquelles nous opérons.
  • Nous nous engageons à réaliser une valeur durable. Il s’agit de construire des entreprises durables à long terme, qui fournissent de l’emploi et de la croissance économique, accompagnés par une transformation sociale et la protection de l’environnement.
  • Nous nous engageons à intégrer les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance d’entreprise (ESG) dans toutes les décisions d’entreprise et d’investissement, afin de garantir la transparence, d’atténuer le risque d’investissement et d’améliorer le rendement des investissements dans le meilleur intérêt de nos clients, des autres parties prenantes et des communautés bénéficiaires des investissements.

Nous respectons pleinement toutes les lois et réglementations, à tout moment et dans toutes les juridictions, en suivant les directives et les meilleures pratiques ESG standard du secteur. En agissant avec intégrité dans toutes nos opérations, nous évitons ainsi toute forme de discrimination et intégrons l’égalité et la diversité dans nos politiques d’emploi. Nous respectons les droits humains et nous évitons l’exploitation du travail des enfants, nous veillons à l’absence de pots-de-vin ou de corruption et nous gérons activement les projets d’investissement pour obtenir des résultats ESG et d’impact dans les communautés et les pays dans lesquels nous opérons.

Grâce à un engagement positif et direct avec nos équipes de gestion, nous pouvons créer une valeur optimale à long terme pour nos investisseurs et les communautés dans lesquelles nous investissons. Nous pensons qu’il est important d’utiliser notre influence et notre expertise pour mettre en œuvre des changements positifs dans les entreprises dans lesquelles nous investissons et les guider vers de meilleurs résultats en matière d’ESG et une meilleure contribution aux objectifs de développement durable des Nations Unies (« ODD »).

Dans le contexte des 17 ODD, nous nous concentrons sur les points suivants:

  • Une énergie propre et abordable
  • Un travail décent et la croissance économique
  • La réduction des inégalités
  • Des villes et des communautés durables

POLITIQUE ESG

Nous nous engageons à intégrer les facteurs ESG importants dans toutes les décisions d’entreprise et d’investissement, afin d’assurer la transparence, d’atténuer le risque d’investissement et d’améliorer le rendement des investissements dans le meilleur intérêt de nos clients, des autres parties prenantes et des communautés bénéficiaires des investissements.

Nous pensons que les questions relatives à l’ESG ont un impact sur la valeur et la réputation de ThomasLloyd, en plus de piloter des risques et des opportunités systémiques. Un cadre ESG intègre notre philosophie de « réalisation d’une valeur durable » dans tous nos processus et investissements, ce qui nous permet de rester sur la bonne voie pour produire l’impact que nos investisseurs exigent.

FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX

ThomasLloyd doit adhérer aux cadres juridiques, réglementaires et de gouvernance de la juridiction d’investissement et à la conformité réglementaire dans le domaine environnemental. Nous devons également adhérer aux normes de performance d’IFC/Banque mondiale et aux critères d’éligibilité du label environnemental LuxFlag.

ThomasLloyd doit mettre en évidence les plans visant à prévenir, atténuer et contrôler les dommages environnementaux graves résultant d’accidents et d’incidents liés à toutes les activités, y compris leur signalement immédiat aux autorités compétentes.

Nous travaillons avec nos équipes de gestion afin d’atteindre l’objectif de développement durable qui est une priorité pour nos fonds d’investissement. Concrètement, le reporting au niveau d’une entreprise ou d’un projet est basé sur une série de 10 indicateurs clés de développement durable ESG, sélectionnés après analyse par des experts internes et/ou externes et consultation de fournisseurs d’assurance tiers. L’analyse de matérialité permet d’identifier les questions les plus importantes, de gérer efficacement les risques et de convenir des priorités avec la direction. Dans le domaine de l’environnement, cela inclut la réduction des émissions de carbone, la biodiversité et l’utilisation des sols, ainsi que la gestion de l’eau. Des objectifs réalistes sont convenus avec la direction, tandis que la validation est recherchée auprès d’experts externes si nécessaire.

FACTEURS SOCIAUX

ThomasLloyd doit respecter les cadres juridiques, réglementaires et de gouvernance de la juridiction d’investissement, ainsi que la conformité réglementaire dans le domaine social. ThomasLloyd doit également se conformer aux normes de performance d’IFC/Banque mondiale.

ThomasLloyd doit respecter et garantir les droits du travail, maintenir la sécurité des conditions de travail et développer un capital humain diversifié par le biais de programmes de formation et d’éducation. ThomasLloyd doit éviter l’exploitation du travail des enfants, rejeter toute forme de discrimination et intégrer l’égalité et la diversité dans ses politiques d’emploi.

ThomasLloyd rend compte d’une série de 10 indicateurs ESG clés, sélectionnés après des discussions avec des fournisseurs d’assurance tiers. L’analyse de matérialité permet d’identifier les questions les plus importantes, de gérer efficacement les risques et de convenir des priorités avec la direction. Dans le domaine social, cela inclut l’égalité et la diversité, les droits humains, la santé et la sécurité, les soins de santé et l’engagement des parties prenantes. Des objectifs réalistes sont convenus avec la direction, tandis que la validation est recherchée auprès d’experts externes si nécessaire.

FACTEURS DE GOUVERNANCE

ThomasLloyd doit respecter les cadres juridiques, réglementaires et de gouvernance de la juridiction d’investissement, ainsi que la conformité réglementaire dans le domaine de la gouvernance. ThomasLloyd doit également se conformer aux normes de performance d’IFC/Banque mondiale.

ThomasLloyd applique et prouve l’existence d’un code de conduite et d’un système de gestion des risques pour prévenir toute forme de corruption et de blanchiment d’argent.

ThomasLloyd rend compte d’une série de 10 indicateurs ESG clés, sélectionnés après des discussions avec des fournisseurs d’assurance tiers. L’analyse de matérialité permet d’identifier les questions les plus importantes, de gérer efficacement les risques et de convenir des priorités avec la direction. Dans le domaine de la gouvernance, cela inclut les pots-de-vin et la corruption ainsi que le blanchiment d’argent. Des objectifs réalistes sont convenus avec la direction, tandis que la validation est recherchée auprès d’experts externes si nécessaire.

Le tableau 1 présente le vaste ensemble de facteurs ESG que nous surveillons. Les impacts de nos investissements sont mesurés à l’aide d’indicateurs de durabilité que nous utilisons pour mesurer les progrès réalisés dans la prise en compte de chaque facteur ESG.

Tableau 1 : Ensemble des opportunités ESG de ThomasLloyd

Environnement Social Gouvernance
Changement climatique Capital humain Valeurs
Efficacité énergétique Égalité & Diversité Éthique
Émissions de carbone Droits humains Rémunération
Réduction des émissions de carbone Santé et sécurité Innovation
Gestion du travail  
Ressources naturelles Communauté Politiques
Biodiversité et utilisation des sols Engagement des parties prenantes Environnement juridique et réglementaire
Gestion des carburants Inclusion sociale Pots-de-vin et corruption
Approvisionnement en matières premières Soins de santé Blanchiment d’argent
Gestion de l’eau Éducation Transparence
Événements météorologiques    
Pollution    
Émissions et déchets toxiques
Matériaux d’emballage et déchets

GOUVERNANCE ESG

Le tableau 2 présente notre approche de la gouvernance ESG en termes de responsabilité pour la prise de décision et la performance.

Tableau 2: Modèle de gouvernance ESG de ThomasLloyd

Propriétaire Rôle
Conseil d’administration du fonds ThomasLloyd • Responsabilité globale de la mise en œuvre des objectifs d’investissement du fonds, y compris l’objectif d’investissement durable
Comité de surveillance d’ESG et de bonne gestion • Examine la performance ESG
• Détermine les stratégies de mise en œuvre et de bonne gestion avec la direction et statue sur les questions litigieuses
Membre du conseil d’administration de l’entreprise bénéficiant de l’investissement • Responsable de la performance ESG globale et de la bonne gestion au niveau de la société bénéficiaire de l’investissement
Spécialistes internes • Veillent à ce que les politiques de l’entreprise soient conformes aux normes internationales et aux exigences réglementaires
• Proposent des méthodologies pour surveiller les risques et les résultats ESG
• Effectuent une analyse des risques et des opportunités ESG
• Collaborent avec des experts et des consultants ESG externes

APPROCHE DES EXCLUSIONS

Nos investissements sont réalisés dans le but de favoriser le progrès économique et social, de contribuer à la construction de communautés résilientes et de soutenir une activité utile, tout en protégeant les ressources naturelles et l’environnement. Les décisions d’investissement sont à la fois descendantes, sur la base de l’examen des cadres macroéconomiques, juridiques et réglementaires, et ascendantes, sur la base d’une évaluation détaillée de la capacité de l’entreprise bénéficiaire à répondre aux critères de sélection.

Les critères d’exclusion sont utilisés pour éliminer certains investissements à la fois de manière descendante et ascendante. Les exclusions descendantes résultent de l’examen des investissements potentiels par pays et par secteur. Les pays sont passés au crible en fonction de critères qui comprennent, de manière non limitative:


  • L’indice de perception de la corruption de l’ONG Transparency International
  • L’indice de facilité de faire des affaires de la Banque mondiale
  • L’indice de transformation de la fondation Bertelsmann Stiftung (BTI)

Certains secteurs sont également exclus de l’investissement s’ils ne sont pas considérés comme compatibles avec une approche d’investissement socialement et écologiquement responsable. Il s’agit notamment de la production et du commerce d’armements et d’armes de guerre, des produits illégaux et hors-la-loi, ainsi que des activités liées aux jeux d’argent et à la pornographie.

Les exclusions ascendantes sont effectuées par une sélection au niveau de l’investissement potentiel. Cela comprend l’analyse des activités opérationnelles de l’entreprise et des antécédents, des affiliations et de la bonne réputation des promoteurs de l’investissement. Les critères comprennent, sans s’y limiter, les éléments suivants:


  • Une bonne gouvernance d’entreprise, notamment:
    • Le respect des normes internationales de comptabilité et d’information
    • Les politiques de ressources humaines, y compris la non-discrimination et la rémunération équitable
    • Les normes de santé et de sécurité et la protection des travailleurs
    • L’impact social des biens et services
    • La politique de lutte contre le blanchiment d’argent et de prévention des pots-de-vin et de la corruption
  • Critères environnementaux, y compris:
    • Les émissions de gaz à effet de serre
    • La performance énergétique
    • La protection de la biodiversité
    • La préservation de l’eau
    • La réduction des déchets

LE PROCESSUS D’INVESTISSEMENT ThomasLloyd (TIP)

ALIGNEMENT SUR LES NORMES INTERNATIONALES

ThomasLloyd doit adhérer aux cadres juridiques, réglementaires et de gouvernance de la juridiction d’investissement. Nous devons également adhérer aux normes de performance d’IFC/Banque mondiale.

Nos réalisations et notre engagement futur en faveur de l’investissement responsable ont été reconnus en juillet 2020 par le conseil d’administration de LuxFLAG qui a décidé d’accorder l’utilisation du label environnemental LuxFLAG à ThomasLloyd SICAV - Sustainable Infrastructure Income Fund. Le label environnemental LuxFLAG est reconnu pour ses standards élevés et son évaluation rigoureuse de la stratégie d’investissement des fonds d’investissement candidats, son intégration ESG dans le processus d'investissement ainsi que l’affirmation de sa transparence auprès des investisseurs, qui constituent tous des éléments clés des critères d’éligibilité du label environnemental LuxFLAG.

La nouvelle réglementation SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation) vise à améliorer et à normaliser la divulgation des informations ESG. SFDR exige que les gestionnaires d’investissement dont les produits financiers ciblent les investissements durables dans le cadre de leur objectif d’investissement divulguent la manière dont l’objectif d’investissement durable est atteint et fournissent des détails sur les « indicateurs de durabilité » utilisés pour le mesurer. ThomasLloyd fait rapport en vertu de la réglementation de l’article 9, qui est la plus stricte en termes de divulgations précontractuelles et de transparence continue. Nous avons adopté le cadre des principaux impacts négatifs et un ensemble d’indicateurs de durabilité qui sont utilisés pour mesurer la performance ESG des entreprises dans lesquelles nous investissons et la réalisation des objectifs d’investissement durable de nos produits financiers. Nous travaillons avec les équipes de gestion pour analyser et surveiller les risques dans le cadre présenté dans le tableau 3.

TABLEAU 3: CADRE DE GESTION DES RISQUES ESG ALIGNÉ SUR SFDR

Indicateurs applicables aux investissements dans des entreprises bénéficiaires d’investissements
Indicateur de développement durable défavorable Métrique Impact
{année n}
Impact
{année n-1}
Explication Mesures
prises
INDICATEURS LIÉS AU CLIMAT ET À L’ENVIRONNEMENT
Émissions de gaz à effet de serre 1. Émissions de GES Émissions de GES du champ d’application 1        
Émissions de GES du champ d’application 2        
À compter du 1er janvier 2023, émissions de GES du champ d’application 3        
Total des émissions de GES        
2. Empreinte carbone Empreinte carbone        
3. Intensité de GES des sociétés bénéficiaires des investissements Intensité de GES des sociétés bénéficiaires des investissements        
4. Exposition aux entreprises actives dans le secteur des combustibles fossiles Part des investissements dans des entreprises du secteur des combustibles fossiles        
5. Part de la consommation et de la production d’énergie non-renouvelable Part de la consommation d’énergie non-renouvelable et de la production d’énergie non-renouvelable des entreprises bénéficiaires d’investissements provenant de sources d’énergie non-renouvelables par rapport aux sources d’énergie renouvelables, exprimée en pourcentage
       
6. Intensité de la consommation d’énergie par secteur à fort impact climatique Consommation d’énergie en GWh par million d’euros de revenus des entreprises bénéficiaires, par secteur à fort impact climatique        
Biodiversité 7. Activités ayant un impact négatif sur les zones sensibles en termes de biodiversité
Part des investissements dans des sociétés bénéficiaires dont les sites/opérations sont situés dans ou à proximité de zones sensibles du point de vue de la biodiversité, lorsque les activités de ces sociétés bénéficiaires d’investissements ont un impact négatif sur ces zones        
Eau 8. Émissions dans l’eau Tonnes d’émissions dans l’eau générées par les entreprises bénéficiaires d’investissements par million d’euros investis, exprimées en moyenne pondérée        
Déchets 9. Ratio de déchets dangereux Tonnes de déchets dangereux générés par les entreprises bénéficiaires d’investissements par million d’euros investis, exprimé en moyenne pondérée        
QUESTIONS SOCIALES ET DU PERSONNEL, RESPECT DES DROITS HUMAINS, LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET LES POTS-DE-VIN
Questions sociales et relatives aux employés 10. Violations des principes du Pacte mondial des Nations unies et des Principes directeurs de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à l’intention des entreprises multinationales   Part des investissements dans les sociétés bénéficiaires qui ont été impliquées dans des violations des principes du Pacte mondial des Nations Unies ou des Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales        
Principes directeurs à l’intention des entreprises multinationales        
12. Écart de rémunération non ajusté entre les sexes Écart salarial moyen non ajusté entre les sexes dans les entreprises bénéficiaires d’un investissement        
13. Diversité des sexes au sein du conseil d’administration Rapport moyen entre le nombre de femmes et d’hommes au sein des conseils d’administration des entreprises bénéficiaires d’un investissement        
14. Exposition aux armes controversées (mines antipersonnel, armes à sous-munitions, armes chimiques et armes biologiques) Part des investissements dans les entreprises bénéficiaires impliquées dans la fabrication ou la vente d’armes controversées        
Indicateurs applicables aux investissements dans des entreprises souveraines et supranationales
Indicateur de développement durable défavorable Métrique Impact
{année n}
Impact
{année n-1}
Explication Mesures
prises
Environnement 15. Intensité des GES Intensité de GES des pays bénéficiaires d’investissements        
Social 16. Sociétés bénéficiaires d’investissements concernées par des violations sociales Nombre de pays bénéficiaires d’investissements concernés par des violations sociales (nombre absolu et nombre relatif divisé par l’ensemble des pays bénéficiaires d’investissements), telles que visées dans les traités et conventions internationaux, les principes des Nations Unies et, le cas échéant, la législation nationale
       
Indicateurs applicables aux investissements dans des actifs immobiliers
Indicateur de développement durable défavorable Métrique Impact
{année n}
Impact
{année n-1}
Explication Mesures
prises
Environnement 17. Exposition aux combustibles fossiles par le biais d’actifs immobiliers
Part des investissements dans des actifs immobiliers impliqués dans l’extraction, le stockage, le transport ou la fabrication de combustibles fossiles
       
Social 18. Exposition à des actifs immobiliers inefficaces sur le plan énergétique
Part des investissements dans des actifs immobiliers inefficaces sur le plan énergétique
       

ThomasLloyd est signataire des principes d’investissement responsable des Nations unies et soutient le groupe de travail Task force on Climate-related Financial Disclosures (TCFD). Nous mettons en correspondance les résultats de notre impact avec les 17 objectifs de développement durable de l’ONU (ODD) et mesurons notre contribution aux améliorations environnementales à l’aide de normes internationalement reconnues. Nous participons activement à la transition vers un avenir à faible émission de carbone et soutenons pleinement les objectifs du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

RAPPORTS EXTERNES

Nous produisons des rapports trimestriels à l’intention des investisseurs qui détaillent les activités de tous les projets intégrant notre ensemble d’investissements. Ces rapports sont publiés et sont accessibles au public sur notre site web. Nous visons en permanence à informer nos investisseurs des résultats de nos pratiques d’investissement avec la plus grande transparence.

Nous publions chaque année des rapports d’impact complets mettant en évidence l’impact socio-économique des investissements que nous avons réalisés. En tant que développeur de projets d’infrastructure, nous sommes un employeur important dans les phases de construction et d’exploitation de nos centrales d’énergie renouvelable. Nous insistons sur les normes les plus élevées en matière de santé et de sécurité, de droits des travailleurs et de conditions d’emploi. Nous sommes bien considérés dans les communautés dans lesquelles nous investissons et nous avons de très bonnes relations avec les dirigeants civiques et municipaux. Nous analysons les données officielles disponibles, mais rarement consultées, sur les recettes fiscales locales et les travaux publics qu’elles financent. Nous connaissons les transformations induites par nos investissements parce que nous les voyons de nos propres yeux, que les dirigeants politiques locaux nous en parlent et que nous pouvons les prouver grâce aux données solides fournies par les agences statistiques officielles. Nos rapports d’impact font le récit puissant d'un partenariat économique et d’un progrès social.

POLITIQUE DE BONNE GESTION

La bonne gestion est l’allocation, la gestion et la surveillance responsables du capital afin de créer une valeur à long terme pour les clients et les bénéficiaires, de manière à entraîner des avantages durables pour l’économie, l’environnement, les investisseurs et la société. Nous pensons que grâce à un engagement positif et direct avec les entreprises dans lesquelles nous investissons, nous pouvons créer une valeur optimale à long terme pour nos investisseurs et pour les communautés dans lesquelles nous investissons.

Notre politique de bonne gestion intègre notre philosophie d’investissement dans un cadre pratique d’engagement avec les entreprises bénéficiaires d’investissements qui doivent aborder et gérer les facteurs environnementaux et sociaux qui affectent leurs opérations et sont importants pour leurs activités. Notre politique de bonne gestion reflète notre vision des meilleures pratiques et est alignée sur le « UK Stewardship Code » .

OBJECTIFS DE BONNE GESTION ET D’ENGAGEMENT DE THOMASLLOYD

  • Entretenir des relations d’influence et de soutien avec les équipes de gestion afin de s’engager et de donner des conseils sur des questions telles que la stratégie, les performances, les risques, la structure du capital et la gouvernance de l’entreprise.
  • Assurer l’identification précoce et la responsabilité des principaux risques liés aux investissements et utiliser l’engagement pour gérer et atténuer ces risques et améliorer la réputation de ThomasLloyd.
  • Adhésion aux cadres juridiques, réglementaires et de gouvernance de la juridiction du fonds d’investissement (par exemple la Commission de Surveillance du Secteur Financier au Luxembourg, CSSF).
  • Adhésion aux cadres juridiques, réglementaires et de gouvernance de la juridiction d’investissement et à la conformité réglementaire dans les domaines sociaux et environnementaux.
  • Adhésion aux normes de performance d’IFC/Banque mondiale et aux critères d’éligibilité du label environnemental Lux Flag (par exemple l’obligation de prouver l’impact socio-économique d’un investissement).
  • Création d’une valeur à long terme pour nos investisseurs et les communautés dans lesquelles nous investissons en intégrant les meilleures pratiques internationales au niveau de la société bénéficiaire de l’investissement.
  • Utilisation de notre influence et de notre expertise pour mettre en œuvre des changements positifs et guider les équipes de gestion vers de meilleurs résultats ESG et contribuer aux ODD.
  • Évaluation et contrôle permanents des performances de gestion et de l’alignement du comportement des entreprises bénéficiaires d’investissements sur nos valeurs fondamentales et des objectifs des organisations dont nous sommes signataires, notamment les PRI.
  • Information de nos investisseurs sur les résultats de nos pratiques de bonne gestion responsable avec la plus grande transparence.

STRATÉGIE D’ENGAGEMENT ET PRATIQUES DE BONNE GESTION

La bonne gestion est mise en œuvre par le biais d’interactions formelles et informelles entre les équipes de ThomasLloyd et les équipes des entreprises bénéficiaires d’investissements, à différents niveaux de responsabilité. Nous agissons ainsi pour nous tenir au courant des développements et des performances de l’entreprise, et pour nous assurer de l’efficacité de sa stratégie et de son leadership. Au niveau le plus élevé, la représentation active au conseil d’administration d’une société bénéficiaire d’un investissement est au cœur de notre stratégie d’investissement et un engagement régulier avec les dirigeants de la société est nécessaire. Nos représentants au conseil d’administration de chaque société bénéficiaire d’un investissement assument la responsabilité globale de l’efficacité de notre bonne gestion et de notre engagement envers cette société.

Nos activités de bonne gestion au sens plus large comprennent l’engagement d’un dialogue constructif avec nos équipes de gestion et nos employés à tous les niveaux de l’organisation, ainsi que des examens détaillés des rapports de l’entreprise, y compris les rapports vérifiés en externe et les états financiers audités.

Nous disposons d’experts internes en matière d’ESG et de bonne gestion au sein de l’équipe d’investissement. Ces personnes et les équipes d’investissement plus larges utilisent des cadres formels au cours du processus d’investissement initial et pour les examens réguliers de la performance par le biais des processus de suivi et de surveillance continus. Notre équipe d’investissement est basée dans plusieurs juridictions. Cela renforce nos connaissances locales et nous permet de mieux comprendre l’environnement financier, juridique et culturel dans lequel opèrent les entreprises avec lesquelles nous nous engageons.

Nos priorités en matière de bonne gestion se répartissent en deux catégories distinctes :

  • Stratégie et gouvernance ; en mettant l’accent sur la stratégie, la performance, le risque, la structure du capital et la gouvernance de l’entreprise
  • Résultats ESG optimaux et contribution aux ODD de l’ONU

Lorsque cela est bénéfique pour nos investissements et nos activités opérationnelles, nous faisons appel à des prestataires de services externes. Nous attendons des prestataires de services externes qu’ils examinent la performance opérationnelle durable de leurs entreprises et qu’ils s’assurent que leurs opérations ont été testées en termes d’impact environnemental, social et de gouvernance et de leur capacité à créer de la valeur actionnariale à long terme.

Alors que nos stratégies d’engagement et de bonne gestion peuvent varier en fonction d’un certain nombre de facteurs, notre philosophie de base est cohérente et claire : nous nous engageons à utiliser notre contrôle pour influencer et voter conformément aux meilleurs intérêts à long terme de nos clients, de nos parties prenantes et des communautés locales associées.

COLLABORATION ET ESCALADE

ThomasLloyd travaille en étroite collaboration non seulement avec les entreprises dans lesquelles nous investissons, mais s’efforce également d’établir des relations solides avec les autres co-investisseurs. Ceci est particulièrement important lorsqu’un engagement collectif est susceptible d’être plus fructueux qu’un engagement unilatéral. Cependant, ce n’est pas le seul facteur à prendre en compte pour déterminer s’il faut collaborer avec des co-investisseurs ; la confidentialité est également un facteur déterminant dans la décision de s’engager ou non dans une collaboration.

Des réunions ad hoc sont généralement organisées avec la direction et/ou les co-investisseurs pour discuter de préoccupations spécifiques survenant tout au long de notre période d’investissement, en particulier lorsque ces réunions sont jugées préférables à des discussions plus formelles.

Nos conventions d’actionnaires définissent les normes que nous attendons des entreprises bénéficiaires de nos investissements, qui incluent le respect de directives reconnues en interne. Ces mêmes accords définissent également les méthodes de résolution des conflits sur une base équitable et commercialement raisonnable. Bien que nous ne prévoyions pas que cela soit nécessaire, l’étape finale de la résolution des conflits est l’arbitrage professionnel indépendant qui est utilisé si une résolution satisfaisante et à l’amiable n’est pas atteinte.

ENGAGEMENT EXTÉRIEUR

Le conseil d’administration, les directeurs principaux et les cadres supérieurs de l’entreprise s’engagent directement ou par leur adhésion à des associations professionnelles pour aider à façonner les discussions politiques, à élever les normes et à promouvoir les meilleures pratiques en matière d’énergie renouvelable.

L’engagement auprès des gouvernements, des agences gouvernementales ou des régulateurs peut également ajouter de la valeur à l’engagement de nos entreprises bénéficiaires. L’engagement ne vise pas à influencer indûment le processus politique. Nous pensons qu’un engagement public en matière de politique s’aligne sur notre signature des PRI soutenues par l’ONU, qui recommandent la participation à « l’élaboration de politiques, de réglementations et de normes ».

Nous nous engageons à ne pas exercer de pressions abusives et à ne pas avoir de comportement inapproprié envers les membres des gouvernements ou des organisations avec lesquels nous nous engageons dans des activités de représentation publique.

PRIORISATION DES FACTEURS ESG ET LEUR LIEN AVEC LES QUESTIONS ET LES OBJECTIFS D’ENGAGEMENT

Nous plaçons les facteurs ESG et le changement climatique au cœur d’une bonne gestion efficace. En effet, les investissements dans les infrastructures sont essentiels au progrès économique et social ; ils contribuent à la création de communautés résilientes et soutiennent des activités utiles. Nous pensons également que la prise en compte des risques et des opportunités liés au climat dans les décisions d’investissement est essentielle pour créer des rendements attractifs à long terme pour nos investisseurs. L’analyse de matérialité permet d’identifier les questions les plus importantes et de convenir des priorités. L’accord sur des objectifs réalistes avec les entreprises bénéficiaires des investissements est géré par des experts internes et externes.

La transition énergétique déjà en cours est un changement structurel motivé par la prise de conscience que la dépendance aux combustibles fossiles est totalement incompatible avec l’accord de Paris de 2015 des Nations unies sur l’atténuation, l’adaptation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. La résolution du problème du réchauffement global et des émissions de gaz à effet de serre exige de trouver des solutions pour les populations et les économies de l’Asie, qui connaissent une croissance rapide.

Les énergies renouvelables, qu’il s’agisse de l’énergie solaire ou de la biomasse, fournissent de l’électricité à un coût compétitif, sans subventions, et évitent la pollution environnementale liée aux sources conventionnelles de production d’électricité. Les pays donnent déjà la priorité à l’accès au réseau pour les énergies renouvelables et le secteur financier a réagi en réduisant les prêts pour la production d’électricité issue du charbon.

Les entreprises bénéficiaires d’investissements doivent avoir des plans pour prévenir, atténuer et contrôler les dommages environnementaux graves résultant d’accidents et d’incidents liés à leurs activités, y compris leur signalement immédiat aux autorités compétentes.

Les entreprises bénéficiaires d’investissements doivent respecter les droits des travailleurs, maintenir des conditions de travail sûres et développer un capital humain diversifié par le biais de programmes de formation et d’éducation.

Les entreprises bénéficiaires d’un investissement doivent avoir mis en place un code de conduite approprié et un système de gestion des risques pour prévenir toute forme de pots-de-vin ou de corruption.

GESTION DES CONFLITS D’INTÉRÊTS

Dans le cadre de la mise en œuvre de notre politique de bonne gestion, nous acceptons que des conflits d’intérêts puissent survenir et, lorsqu’ils ne peuvent être évités, ils doivent être traités de manière équitable et raisonnable. Dans la mesure du possible, les conflits d’intérêts seront traités systématiquement, mais lorsque cela n’est pas possible, nous conserverons la liberté de prendre des décisions indépendantes dans le meilleur intérêt de nos investisseurs. Nous suivons la politique de l’entreprise et le cadre juridique pertinent pour nous assurer qu’à tout moment nous sommes en conformité avec nos obligations légales et réglementaires.

Nous avons une politique et un cadre pour gérer les conflits d’intérêts et nous maintenons et appliquons des dispositions organisationnelles et administratives efficaces et nous prenons toutes les mesures appropriées pour identifier, prévenir et gérer les conflits d’intérêts. Le responsable de la conformité s’assurera que toutes les informations pertinentes concernant les conflits d’intérêts potentiels sont incluses dans les documents réglementaires, examinera les politiques et procédures existantes conçues pour traiter ces conflits et développera et mettra en œuvre des politiques et procédures supplémentaires, si nécessaire.

Nous avons à l’égard de nos clients une obligation d’honnêteté et de divulgation complète. Nous votons et agissons dans le meilleur intérêt de nos investisseurs, et nos décisions sont documentées et/ou consignées dans un procès-verbal.

RENDRE COMPTE DE NOTRE ENGAGEMENT AUX PARTIES PRENANTES

Bien que l’équipe d’investissement discute régulièrement des activités de bonne gestion et de l’engagement plus large avec les entreprises bénéficiaires d’investissements, nous pensons qu’il est également important de faire preuve de transparence vis-à-vis de nos investisseurs et des autres parties prenantes sur les questions clés. Nous rendrons compte, adapterons et ferons évoluer notre approche de l’investissement responsable au fur et à mesure que nous identifierons et évaluerons de nouveaux risques et problèmes affectant nos investissements. Notre politique, nos directives et nos pratiques seront régulièrement évaluées et les changements seront communiqués en interne et en externe.

Nous sommes signataires des PRI soutenus par les Nations Unies et leurs rapports annuels dans lesquels nous divulguons notre politique d’investissement durable sont communiqués à travers l’organisation.